mise à jour
le 03/09/12
Moteur Stirling simplifié
 

version 1.1

Améliorations par rapport à la version 1.0 :

plan éch. 1
 




1 -
légère augmentation de la cylindrée et de la course du déplaceur obtenue en remplaçant la partie inférieure (emboutie) du boîtier d’origine par un disque plat en alu ep 0,5


2 -
remplacement du déplaceur en polystyrène expansé (B) par un déplaceur-régénérateur en Scotch Brite d’épaisseur 11 mm (C), et utilisation d’un coulisseau en corde à piano inox

ce déplaceur, comme le précédent, est simplement collé à la colle thermique qui, dans ce cas, résiste bien au fonctionnement répété du moteur sur une tasse d’eau bouillante - inconvénients : la tendance qu’a le Scotch Brite à s’effilocher légèrement après quelques heures de fonctionnement à "haute vitesse" - pour y remédier, on prendra la précaution d’enduire la périphérie d’une légère couche de colle néoprène transparente (les quelques fibres qui se détachent des faces supérieures et inférieures ne semblent pas être très gênantes - peut-être jouent-elles un peu le rôle de ressorts ?)


3 -
augmentation du diamètre des rondelles du piston moteur qui passe à 20 mm, et emploi d’une membrane thermoformée - voir FAQ - (éventuellement interposition d’un joint torique d’étanchéité entre les deux rondelles)


4 -
adoption d’un système de réglage en longueur sur la bielle du piston moteur : cet accouplement par deux écrous soudés à l’étain permet d’équilibrer la course de la bielle par rapport au débattement de la membrane ( le débattement de la membrane doit être > de 2 mm à celui de la bielle moteur )


5 - résultats :
un gain en performances assez sensible, puisque la durée de fonctionnement passe de 35 min à 2 h 1/2 sur une tasse d’eau bouillante et à plus de 14 heures sur une bouteille Thermos de 0,85 litres (ci-contre) - la vitesse de rotation maxi passe de 170 t/min à 540 t/min - le gradient de température minimal descend de 22°C à environ 10°C - la puissance mécanique développée fait un bond "spectaculaire", puisqu’elle saute d’1 mW à environ 7 mW !

500 t/min - animation Flash
Thermos

___

 

ci-dessous quelques courbes montrant la vitesse de rotation en fonction de la différence de température, le couple et la puissance disponibles
(manquant de relevés pour ces deux dernières, la zone entre 0 et 200 t/min est incertaine et pourrait avoir une allure sensiblement différente ...)

vitesse de rotation
couple
puissance


 

Bon bricolage ...