mise à jour
le 26/05/05
Archives, documents divers, etc.
 

 

Moteur Stirling solaire

Ces plans ont été publiés en 1965, dans la revue américaine "Popular Science". On pouvait alors, soit acheter le kit complet, soit uniquement les pièces difficiles à fabriquer. Si vous souhaitez réaliser ce dispositif, le plus simple aujourd’hui est de vous procurer une parabole sensiblement identique et d’adapter un moteur provenant de chez Conrad (dans ce cas, n’oubliez pas de badigeonner le cylindre en Pyrex avec de la peinture noire - sans garantie de fonctionnement… ;o)

(texte en Anglais - chaque page fait environ 150 Ko)

___

 

Applications industrielles

Dans cette même revue, un second article faisait le point sur l’état de la technique en 1965. Il proposait de nouvelles applications dont certaines ont effectivement vu le jour.

(texte en Anglais - chaque page fait environ 150 Ko)

___

 

Le moteur Stirling et l’automobile

Quelques années plus tard (1971) "Mechanix illustrated" publiait un court article sur ce sujet - on y trouve, malgré tout, quelques informations intéressantes.
(texte en Anglais, chaque page fait environ 150 Ko)

Les quatre images suivantes, extraites d’une émission de "Planète future", montrent un prototype réalisé en 1976 sur une base de Ford "Gran Torino" - afin de tester la faisabilité de cette technique, Ford l’avait équipée d’un moteur Stirling Philips type 4-215 D.A. de 4 cylindres, développant 170 CV à 4000 t/min - en comparaison, la "Gran Torino" rouge et blanche de Starsky et Hutch parait poussive puisqu’elle ne possède qu’un V8 essence de 152 CV, une puissance assez modeste au regard de ses 5,7 litres de cylindrée.


Ci-dessous deux diagrammes provenant de l’ouvrage de G. WALKER "Stirling Engines" (Clarendon Press . Oxford -1980) - le premier, à gauche, montre les caractéristiques du moteur Stirling Philips type 4-215 D.A. équipant la Ford "Gran Torino" - le second, à droite, correspond au moteur Stirling Philips type 4-98 D.A. destiné à être installé dans une Ford Pinto : ce moteur utilisait de l’hydrogène à 200 atm et développait une puissance de 84 CV à 5400 t/min, pour des températures de parois internes de 750°C et 80°C.

moteur Stirling Philips type 4-215 D.A.
 
moteur Stirling Philips type 4-98 D.A.