!!! Attention !!!

précautions élémentaires :

- ne jamais diriger un pointeur laser, muni de sa lentille, vers une autre personne, ou un animal !
- ne jamais essayer de le regarder en face !
- ne jamais observer sa lumière avec un instrument d’optique, jumelles, microscope , etc...!!!

les produits chimiques utilisés pour le développement ne sont pas anodins et peuvent provoquer des irritations :
- portez des gants en vinyle lors des manipulations
- mettez un masque en papier filtrant et des lunettes de protection lors de la préparation des bains !

enfin, le bord des plaques photosensibles peut être coupant, alors attention aussi !


Vous le savez sûrement, le faisceau d'un laser, même de faible puissance, présente, du fait de sa concentration et de sa nature (cohérence), un danger certain.

En effet, lorsque le faisceau arrive sur la pupille, il pénètre intégralement dans l'oeil et se focalise sur la rétine en un point minuscule où toute son énergie y est dissipée en chaleur (c'est un peu ce qui se passe pour l'imprudent qui regarde une éclipse sans protection...)

Heureusement, pour réaliser un hologramme, on a besoin d'une lumière diffuse et uniforme, plutôt que d'un faisceau étroit et puissant, et la première chose à faire, sera donc de démonter la lentille frontale du pointeur laser qui sert à rendre le faisceau parallèle.(voir la page "pointeur laser")

Une fois cette lentille de focalisation enlevée, le rayonnement émis sera fortement dilué et divergent, et ne présentera plus les mêmes dangers.